Les obligations : un moyen sûr pour faire fructifier sa trésorerie ?

Les obligations : un moyen sûr pour faire fructifier sa trésorerie ?

Obligation et trésorerie

Pour faire fructifier leurs trésoreries, les entreprises utilisent divers modes de financement. La difficulté avec ces techniques est qu'il est souvent difficile de déterminer la moralité de l'investisseur et les retours sont souvent très aléatoires. Pourtant, parmi les modes de financement, celui des obligations semble faire ses preuves. Est-ce que cela constitue pour autant un mode sans danger pour les entreprises et les investisseurs?

Améliorer l'état des finances

Le premier point qu'il faut prendre en compte pour vérifier si ce mode de financement est le meilleur est celui de sa portée sur l'entreprise qui en a besoin. En la matière, il existe plusieurs modes de financement. Même si la bourse a fait ses preuves, elle laisse un grand risque sur la bonne marche de la société.

En effet, en bourse, les sociétés qui ont besoin de financement mettent en vente des actions. Dès lors, en achetant les actions, vous avez des parts sociales et alors, vous pouvez intervenir sur la direction que prendra la société, selon le pourcentage que vous avez. Ce système est risqué, car s'il n'y a pas de confiance entre les actionnaires et les dirigeants, la société pourrait ne jamais s'en sortir.

Par rapport aux risques que pourraient prendre les sociétés émettrices dans ces genres de marché, le marché obligataire est venu les rassurer. Les obligations ne sont pas des actions de la société, mais plutôt des titres de créance. Dès lors, en les vendant, les sociétés ne courent pas le risque de voir leurs politiques économiques modifiées par des investisseurs qui n'en sauraient pas assez sur le fonctionnement réel de la société.

De plus, les sociétés émettrices gardent le contrôle de toute la procédure. En ce sens, en plus du contrat qui détermine l'entièreté des obligations à leurs charges, ils seront à même de calculer le coût général des transactions effectuées et d'y mettre fin à tout instant, dès qu'ils n'auront plus besoin de financement.

Rassurer les investisseurs

Pour déterminer si un mode de financement est sûr, il faut aussi se tourner vers l'état du marché face à ce type d'investissement. Par rapport aux sociétés elles-mêmes, ce mode de financement est sûr. Par rapport aux investisseurs, le financement n'est pas moins sûr. Il faut préciser que ce qui rassure principalement un investisseur est la clarté de la procédure.

Même si dans le cadre de l'investissement obligataire, vous ne pouvez pas intervenir dans la gestion d'une société, vous pouvez garder un œil sur le déroulement de toute la procédure, de manière plus simple que s'il s'agissait d'une action en bourse. Dès le moment de la formation du contrat, vous pouvez être en mesure de définir tous les risques. Les sociétés de conseil comme Sunny AM pourront par ailleurs vous aider dans ce sens. La société Sunny AM par exemple s'occupera de vos actifs à votre place et les dirigera vers les meilleurs placements.

Limiter les risques habituels

Tous ces points précédents font de l'obligation un moyen sûr pour faire fructifier sa trésorerie. Pourtant, certains risques demeurent pour les sociétés émettrices. Il est toujours possible que les obligations ne soient pas vendues, ou encore que la grande variation des taux fasse fuir les investisseurs. Ces risques ne peuvent être contrôlés.